Accéder au contenu principal

Et BIM ! Je suis proprio d'un champ !!!

Une semaine est passée depuis mon dernier article . Je n'ai jamais été aussi productif. Le suspens était à son comble... Il me restait une semaine avant le rendez-vous chez le notaire, si tout se déroulait comme prévu... La semaine fût sereine. J'ai eu notaire et banque au téléphone. Nous avons confirmé tous les papiers et les démarches restantes. Les provisions ont été débloquées à temps. Tout s'est bien agencé. Mercredi 21 juin 2023, 10h30 je signais l'achat du terrain sur lequel je vais construire ma maison 🥳 Me voila propriétaire terrien. Au delà même du projet de construction je suis heureux d'avoir acquis un morceau de terre, 4470m2 pour être exact . Je vais (enfin ?) passer de la théorie à la pratique. Mes sentiments oscillent entre peur et excitation. Ma stratégie depuis le début du projet est d'éviter de trop réfléchir. Je me concentre sur ma todo-list, sur les étapes à tomber pour avancer, pas à pas vers les suivantes. Je n'anticipe pas le temps

Présentation du terrain

Après quelques visites de terrains principalement en Ardèche, je suis tombé sur une annonce leboncoin proposant un terrain dans le Haut-Bugey. Je ne connaissais pas trop ce coin mais je m'étais déjà baladé non loin. Il coche mes principaux critères :

  • moins de 2h de Lyon
  • accessible en transport
  • plus de 4000m2
  • dans mon budget de 100.000€
  • en orée de forêt
  • à promixité de lieux vivants
photo prise en février, vue nord

Me voila parti visiter cette nouvelle région. Comme je disais ci-dessus je m'étais déjà promené plus au nord dans le Haut-Jura, plus à l'est vers Seyssel. Dont une mémorable nuit en bivouac sur le Mont Colombier avec un ami, il y a quelques années de ça.

J'adore randonner et bivouaquer, hiver comme été, j'ai grandi en forêt en région Parisienne. Il est évident que mon terrain doit être proche d'une forêt afin que je puisse partir sac au dos directement de mon futur chez moi.

Je découvris ainsi Hauteville-Lompnes. Une ville de 4000 âmes sur les plateaux du Haut-Bugey. Bordée de forêt et disposant d'une mini station de ski, avec 15km de pistes. Le tissu associatif semble solide et une gare à 15min permet de se rendre directement à Lyon en 40min. La ville est labellisée station verte et village neige. Elle est réputée pour la qualité de son air et son excellent ensoleillement.
Que des points intéressants qui me font penser que ce terrain commence bien !

J'arrive sur place, je suis très sympathiquement accueilli par le propriétaire du lieu. On fait le tour du terrain et même du quartier. Il m'emmène faire un tour dans les bois. On fini la promenade en arrivant par l'entrée nord du terrain, qui arrive directement de la forêt.

Le terrain est assez étroit, mais moins que l'impression donnée par le plan. 20m de large pour un bon 200 de long. Il y a de quoi faire.

Photo prise en janvier, vue sud

Sur le papier tout est ok !
Le seul hic que je vois est une ligne haute tension qui passe à 70m au nord du terrain. Tout semblait parfait, il fallait bien que quelque chose cloche. J'en discute beaucoup autour de moi. Je pèse le pour et le contre. Je me renseigne sur le type de ligne, les dangers, les recommandations.
Il s'avère que c'est une ligne très haute tension. Les normes Françaises recommandent de s'en tenir à 100m pour ne pas être impacté par ses ondes basses fréquences. La puissance de ces dernières diminuant au carré de la distance, c'est assez facile de s'en prémunir.
Je décide de contacter un professionnel en la matière. Il été intervenu pour un cours sur l'électromagnétisme lors de mon Certficat en Design de Bâtiment Ecologique. Il me confirme qu'il n'a jamais rien relevé d'inquiétant à plus de 100m d'une ligne, même très haute tension. Il me conseille d'acheter un mesureur d'ondes basses fréquences et de prendre des mesures afin d'être sûr de mon choix. C'est ce que je fais.

Je vous présente le CORNET® ED88TPlus2

Me voila de retour sur place avec mon appareil. Je mesure 0.06 µT dans quasi l'entièreté du terrain. Sauf en toute bordure, à 80m de la ligne les voyants passent à l'orange. La partie constructible est à 150m à l'opposé. Les normes Françaises recommandent de ne pas dépasser 100 µT. Certains pays comme l'Allemagne préconise un seuil maximal de 0.2 µT.
Mon objectif était donc d'être au maximum à 0.1 µT sur ma zone constructible et au moins une bonne partie de mon espace nature, n'y vivant pas j'y serai que très peu exposé.

La littérature sur ce sujet est assez vaste, j'ai lu de tout. Ce que je retiens c'est que mes relevés sont dans la tranche basse des plus craintifs. Je capte autant d'ondes que dans mon appartement en plein centre ville, ou qu'en pleine forêt loin de tout.

Je suis rassuré, je peux foncer !

Voici une partie des sources que j'ai trouvé pour appuyer mes recherches :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Du permis au notaire

Hello à toutes et tous ! Le dernier article remonte à octobre 2022 déjà 😲 Le projet n'est pas en stand-by, loin de là même. Depuis cet article la route a été quelque peu agitée. Des remous normaux et classiques, mais qui prennent tellement de temps... Pour faire simple et ça fera un bon sommaire pour cet article voici les étapes qui se sont déroulées : Finalisation du permis de construire Dépôt du permis Refus du permis Re-dépôt du permis Spoiler alert : acception du permis Relance du prêt proposé en 2022 auprès de la banque Refus du prêt Démarcharge d'autres banques (avec refus) Démarcharge de la banque déjà démarchée en 2022 Acceptation et signature du prêt Prise de rendez-vous chez le notaire pour acter l'achat du terrain Rendez-vous décalé d'un mois suite à un délai adminsitratif Rendez-vous décalé d'une semaine suite à des oublis des différentes parties ... On en est là ! Je crois ne pas avoir oublié d'étapes 😁 Je ne pense pas être dans un cas de figure t

Et BIM ! Je suis proprio d'un champ !!!

Une semaine est passée depuis mon dernier article . Je n'ai jamais été aussi productif. Le suspens était à son comble... Il me restait une semaine avant le rendez-vous chez le notaire, si tout se déroulait comme prévu... La semaine fût sereine. J'ai eu notaire et banque au téléphone. Nous avons confirmé tous les papiers et les démarches restantes. Les provisions ont été débloquées à temps. Tout s'est bien agencé. Mercredi 21 juin 2023, 10h30 je signais l'achat du terrain sur lequel je vais construire ma maison 🥳 Me voila propriétaire terrien. Au delà même du projet de construction je suis heureux d'avoir acquis un morceau de terre, 4470m2 pour être exact . Je vais (enfin ?) passer de la théorie à la pratique. Mes sentiments oscillent entre peur et excitation. Ma stratégie depuis le début du projet est d'éviter de trop réfléchir. Je me concentre sur ma todo-list, sur les étapes à tomber pour avancer, pas à pas vers les suivantes. Je n'anticipe pas le temps

Et sinon ça va ressembler à quoi ?

Bien le bonjour, Je ne suis pas très actif sur le blog mais j'y pense souvent ! Le projet avance vraiment bien . A tel point que je me suis dit qu'il était temps de partager le fruit de ces mois de travail. Spoiler, j'écris pas mal mais plus bas dans l'article vous avez les vues 3D du projet J'ai passé beaucoup de temps cet été à fignoler la conception avec mon architecte d'intérieure qui m'aide sur l'agencement des espaces, sur les plans et les dossiers RE2020 et permis de construire. Merci à elle pour son boulot incroyable !