Accéder au contenu principal

Et BIM ! Je suis proprio d'un champ !!!

Une semaine est passée depuis mon dernier article . Je n'ai jamais été aussi productif. Le suspens était à son comble... Il me restait une semaine avant le rendez-vous chez le notaire, si tout se déroulait comme prévu... La semaine fût sereine. J'ai eu notaire et banque au téléphone. Nous avons confirmé tous les papiers et les démarches restantes. Les provisions ont été débloquées à temps. Tout s'est bien agencé. Mercredi 21 juin 2023, 10h30 je signais l'achat du terrain sur lequel je vais construire ma maison 🥳 Me voila propriétaire terrien. Au delà même du projet de construction je suis heureux d'avoir acquis un morceau de terre, 4470m2 pour être exact . Je vais (enfin ?) passer de la théorie à la pratique. Mes sentiments oscillent entre peur et excitation. Ma stratégie depuis le début du projet est d'éviter de trop réfléchir. Je me concentre sur ma todo-list, sur les étapes à tomber pour avancer, pas à pas vers les suivantes. Je n'anticipe pas le temps

Le GREB ! Quelques mots sur le choix de ma technique de construction

Hello à toutes et à tous,

Je vais vous présenter aujourd'hui la technique de construction que j'ai choisi. Après des mois de réflexion, de recherche, de discussions, j'ai tranché ! 

Ce choix est extrêmement important car il va orienter la faisabilité du chantier. Étant en totale auto-construction, je me mets une pression assez conséquente sur l'optimisation des techniques et la facilité de leur mise en oeuvre. Je tente à tout prix d'arrondir les angles, de trouver des astuces pour que le chantier à venir soit le plus facile à entreprendre.

Mon rêve est de faire une maison ossature bois, terre et paille. Le jour où j'ai découvert ce trio, il m'a paru "évident". Difficile d'expliquer ni pourquoi ni comment, mais il résonnait. C'est important pour moi de partir de cette base. Vient ensuite la validation pragmatique.

Le côté naturel et "cabane" des trois éléments est en grande partie responsable du sentiment que j'ai ressenti. Tout cela résonnait comme un rêve d'enfant. Au fûr et à mesure de mes recherches et formations, j'ai appris que la paille était un isolant particulièrement efficace. La terre, elle, est la base de l'habitation de l'humanité depuis toujours. La majorité de notre espèce continue de vivre dans des bâtiments en terre crue. Elle a des caractéristiques super intéressantes concernant la régulation hygrométrique et accoustique. Elle génère un environnement sain et performant d'un point de vu thermique via son excellente inertie (capacité à absorber les calories et à les restituer).

Présentation du GREB

Le GREB donc ! Cette technique de construction, arrive tout droit du Canada. Ce "Groupe de Recherches Écologiques de la Baie" fut créé en 1990 par des auto-constructeurs qui voulaient répondre à des problématiques environnementales. Cela fait maintenant 25 ans que cette technique est largement promue en france via l'association Approche Paille. Ils proposent des accompagnements, des conseils, des formations, des chantiers... Bref tout ce qu'il faut pour que le GREB n'ait plus aucun secret pour personne.

De mon côté j'ai seulement profité de quelques heures de conseils en visio. J'ai présenté mon projet, et j'ai été conseillé. Ce fut extrêmement bénéfique pour la suite de la conception.

J'ai également acheté le mode d'emploi "construire en paille : la technique du GREB", publié par Approche Paille. C'est une méthode qui explique pas à pas tout ce qu'il faut mettre en place pour réaliser sa maison en GREB. Il est essentiel pour quiconque veut se lancer dans cette technique.

Pourquoi le GREB ?

Cette technique est grandement plebiscitée par les auto-constructeurs pour sa simplicité de mise en oeuvre. Voila déjà un argument qui pèse son poids dans ma stratégie de construction !

Une doube ossature légère en bois

Contrairement à d'autres technique de MOB (Maison Ossature Bois), le GREB propose une double ossature : extérieure et intérieure avec des pièces de bois de 40/100mm tous les 60cm. Quasiment l'intégralité de l'ossature est faite avec ces pièces. 
L'avantage est double :
  1. C'est très léger à mettre en place donc facile à transporter et à manoeuvrer
  2. Si l'ensemble des pièces fait les mêmes dimensions, c'est bien plus facile à commander, gérer et stocker

L'intérêt de la double ossature, en plus de sa facilité de mise en place, réside également dans la solidité de sa structure. Les murs sont maintenus par deux appuis. Deux soutiens qui permettent de gérer la descente de charge du bâtiment bien plus facilement. A été mesuré une résistance de 16 tonnes par mètre linéaire pour un mur GREB (source dans cette conférence youtube d'Approche Paille).

Une isolation en bottes de paille

Au milieu de cette double ossature, on vient mettre des bottes de paille sur champ. Cette position est mieux qu'à plat car sa résistance thermique (R) est augmentée (source ici).
Selon les calculs obtenus via mon outil de calcul de résistance thermique, j'arrive quasiment à un R de 9.

De plus la paille compressée (80 à 120kg/m3) contraitement à l'imaginaire véhiculé par nos trois petits cochons, est un matériau extrêmement performant et résistant au feu. Je vous laisse juger par vous même :


Cet extrait est issu du site RFCP (le Réseau Français de la Construction Paille) 
dont voici le lien du document.
Sa compression empêche également les rongeurs de s'y aventurer. En GREB il y a un mortier qui entoure les bottes de pailles réglant définivement ce problème.
Vous pourrez trouver les caractéristiques techniques de la botte de paille sur le site du RFCP.

D'un point de vu écologique, la paille est très souvent utilisée en litière ou jetée. Elle est très peu utilisée pour nourrir les animaux, c'est le foin qui prime car il est beaucoup plus nourrissant. 
De plus elle stock du carbone. On estime qu'elle en stocke plus qu'elle ne consome d'énergie grise pour être produite. Pour ainsi dire elle a un bilan énergétique positif ! Source ici, chapitre 4.5, tiré du FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire).
Il suffit de trouver un fournisseur à côté du chantier et tout est presque parfait. C'est d'ailleurs l'un de mes défis du moment.

Un mortier multi-tâches

Troisième et dernier élément important du GREB. J'ai nommé le mortier ! Pour l'appliquer c'est simple, il suffit de coffrer les murs et d'y couler le mélange entre le coffrage, la botte de paille et les pièces de bois qui font l'ossature. Ce dernier va venir du côté extérieur et intérieur des murs sur 4cm d'épaisseur (épaisseur des pièces de bois).
Il est composé de :
  • 4 volumes de sciure de bois, qui assure la perspirance du mortier. Ainsi il ne bloque pas les transferts d'humidité. Elle permet aussi de diminuer la quantité de sable et d'alléger le mélange
  • 3 volumes de sable, important pour assurer une bonne résistance mécanique
  • 1 volume de chaux aérienne, pour améliorer la souplesse du mélange
  • 1 volume de ciment, pour assurer une bonne résistance à la compression et le contreventement des parois
L'intérêt de ce mortier est qu'il assure 2 fonctions très importants : 
  1. Avec le ciment il assure le contreventement de la structure. Il n'y a donc pas besoin d'ajouter d'OSB (ou autre)
  2. Il sert d'enduit de corps. On peut directement mettre un enduit de finition une fois le mur monté. Enduit chaux à l'extérieur, bardage bois... Tout est possible.

La méthode

En quelques mots, la méthode est simple :
  1. On monte l'ossature bois
  2. On positionne le 1er rang de bottes de paille
  3. On coule le mortier
  4. 12h après on peut décoffrer le 1er rang
  5. On monte d'un niveau et on recommence
Bon en théorie c'est simple, je vous en dirais des nouvelles quand j'y serai 😅
Le gros plus du GREB c'est que techniquement c'est très accessible. C'est parfaitement adapté à des chantiers participatifs. Une équipe peut préparer le mortier, une autre positionner les bottes de paille. Petits ou grands, tout le monde peut intervenir quelque part.
Le rendement est estimé à 1m2 de mur par personne pour 4 à 6h de travail. C'est assez long mais il faut garder en tête que l'on fait 3 étapes en une : l'isolation, le contreventement et l'enduit de corps.

Conclusion

Au final cette technique de construction accessible est vraiment intéressante car elle assure une haute performance énergétique, couplé à une haute résistance mécanique et une facilité de mise en oeuvre.
Que demander de plus ?
Ce qui m'a freiné au début c'était l'utilisation du ciment et de toute la quincaillerie nécessaire. Il y a des feuillages entre les bottes pour éviter que les pièces de bois s'écartent. Il y a des clous pour que le mortier adhère bien au bois et le ciment, et la chaux...
La technique serait parfaite si elle ne nécessitait pas tout cela.

Alors pourquoi la choisir me direz-vous ?


[Spoiler alert Hors Sujet], je suis parti en live sur cette partie

Je parle souvent du ratio temps / argent. Il serait possible d'en faire une équation.
Si :
- r est mon résultat attendu
t le temps que je peux / veux y consacrer
a, l'argent que je peux / veux investir
- la technique utilisée en terme de simplicité (0 étant le plus difficile)
r = t * a * T

Si j'ai beaucoup de temps et peu d'argent, je peux arriver à un bon résultat (un r élevé). 
Si j'ai beaucoup d'argent et peu de temps le résultat sera semblable au premier.
Si j'ai peu de temps et peu d'argent
r va commencer à dégringoler, l'inverse également.
Si j'ai un
T très complexe, malgré mon temps et mon argent le r sera toujours difficile à élever.

Il faut donc priviliéger soit le t, soit le a et garder toujours un T le plus haut possible. On pourrait imaginer une variable "conscience écologique" aussi. Car pour une maison en parpaing, le temps, l'argent et la technique ne sont pas si élevés... Bref j'y reviendrais sur cette formule, je sens qu'il y a quelque chose à creuser 😆

Je la trouve intéressante car elle permet de mettre en perspective et de comprendre certains choix. Parfois on ne peut pas se permettre de passer 6 mois sur une partie du chantier.

Pour l'exemple du ciment, si en utiliser fait gagner du temps, de l'énergie physique et psychique car c'est plus simple à utiliser, mieux documenté, plus rapide à mettre en oeuvre. Il peut être intéressant de l'envisager. Au final on peut y gagner car l'écologie humaine est à prendre en compte. Se dépenser, se déplacer, se nourrir, tout coûte.


[/Spoiler alert Hors Sujet]

Mon idée était de "simplement" exprimer qu'il faut faire des concessions. Le GREB pour moi répond à beaucoup de critères intéressants :

  • Il est facile à mettre en place
  • Il est très documenté
  • Il bénéficie d'une très bonne communauté
  • Il a fait ses preuves depuis 25 ans maintenant en France avec des professionnels capablent d'accompagner les projets et chantiers
  • Il permet de faire 3 étapes en une : l'ossature bois / le contreventement et l'enduit de corps
Malgré le fait qu'il ne soit pas parfait, lorsque je le passe dans ma formule chaotique il me donne un r assez élevé !

Si vous voulez plus de détails techniques je vous invite à vous rapprocher de l'association Approche Paille et de son forum super complet en informations sur le sujet.
Et si vous avez 2h devant vous voici une conférence passionante, d'Approche Paille, qui détaille nombre de points : https://www.youtube.com/watch?v=fjTGIvE3Kig

Merci de m'avoir lu et au plaisir d'en discuter !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Du permis au notaire

Hello à toutes et tous ! Le dernier article remonte à octobre 2022 déjà 😲 Le projet n'est pas en stand-by, loin de là même. Depuis cet article la route a été quelque peu agitée. Des remous normaux et classiques, mais qui prennent tellement de temps... Pour faire simple et ça fera un bon sommaire pour cet article voici les étapes qui se sont déroulées : Finalisation du permis de construire Dépôt du permis Refus du permis Re-dépôt du permis Spoiler alert : acception du permis Relance du prêt proposé en 2022 auprès de la banque Refus du prêt Démarcharge d'autres banques (avec refus) Démarcharge de la banque déjà démarchée en 2022 Acceptation et signature du prêt Prise de rendez-vous chez le notaire pour acter l'achat du terrain Rendez-vous décalé d'un mois suite à un délai adminsitratif Rendez-vous décalé d'une semaine suite à des oublis des différentes parties ... On en est là ! Je crois ne pas avoir oublié d'étapes 😁 Je ne pense pas être dans un cas de figure t

Et BIM ! Je suis proprio d'un champ !!!

Une semaine est passée depuis mon dernier article . Je n'ai jamais été aussi productif. Le suspens était à son comble... Il me restait une semaine avant le rendez-vous chez le notaire, si tout se déroulait comme prévu... La semaine fût sereine. J'ai eu notaire et banque au téléphone. Nous avons confirmé tous les papiers et les démarches restantes. Les provisions ont été débloquées à temps. Tout s'est bien agencé. Mercredi 21 juin 2023, 10h30 je signais l'achat du terrain sur lequel je vais construire ma maison 🥳 Me voila propriétaire terrien. Au delà même du projet de construction je suis heureux d'avoir acquis un morceau de terre, 4470m2 pour être exact . Je vais (enfin ?) passer de la théorie à la pratique. Mes sentiments oscillent entre peur et excitation. Ma stratégie depuis le début du projet est d'éviter de trop réfléchir. Je me concentre sur ma todo-list, sur les étapes à tomber pour avancer, pas à pas vers les suivantes. Je n'anticipe pas le temps

Et sinon ça va ressembler à quoi ?

Bien le bonjour, Je ne suis pas très actif sur le blog mais j'y pense souvent ! Le projet avance vraiment bien . A tel point que je me suis dit qu'il était temps de partager le fruit de ces mois de travail. Spoiler, j'écris pas mal mais plus bas dans l'article vous avez les vues 3D du projet J'ai passé beaucoup de temps cet été à fignoler la conception avec mon architecte d'intérieure qui m'aide sur l'agencement des espaces, sur les plans et les dossiers RE2020 et permis de construire. Merci à elle pour son boulot incroyable !